pouakaitarn
Accueil » Destinations » Nouvelle Zélande » Découvrir la NZ » La meilleure randonnée autour du Mt Taranaki: Pouakai Crossing [Tout ce que vous devez savoir!]

La meilleure randonnée autour du Mt Taranaki: Pouakai Crossing [Tout ce que vous devez savoir!]

Par Justine - Creatrice Devasion

Dans ce guide, je vous dis tout ce que vous devez savoir sur la randonnée du Pouakai Crossing au coeur du parc national d’Egmont dans la région de Taranaki. Randonnée que vous pouvez effectuer à la journée ou sur plusieurs jours. La traversée du Pouakai est sûrement la randonnée la plus connue de la région et offre une des plus belles vues sur le Mont Taranaki. Elle passe par les points emblématiques du Pouakai Circuit. Si vous ne devez faire qu’une seule randonnée lors de votre séjour à Taranaki, c’est celle-la qu’il faut faire!

Information sur la randonnée Pouakai Crossing

La randonnée en bref

Pouakai Crossing (allée simple):
– Durée : 7h30 – 9h30min / possibilité de passer la nuit aux 2 refuges en chemin
– Distance : 19 km 
– Difficulté : Avancé (niveau modéré à élevé)
– Départ : Egmont National Park Visitor Centre
– Arrivé : Mangorei Road
Pouakai Circuit (boucle):
– Durée : 2 à 3 jours
– Distance : 25 km (boucle)
– Difficulté : Avancé (niveau moyen à élevé)
– Départ et arrivé : Egmont National Park Visitor Centre

Meilleure saison pour faire la traversée de Pouakai 

Cette randonnée est praticable toute l’année. Cependant, la meilleure saison pour la compléter reste en été, entre décembre et avril.

En effet, même si le terrain rester praticable tout au long de l’année, de la neige et de la glace peuvent affecter les parties les plus hautes du chemin en hiver et au printemps. Une prudence supplémentaire est donc de mise si vous souhaitez faire cette randonnée à cette période. 

Il est important de vérifier les conditions météorologiques avec Metservice et le DoC avant de commencer cette randonnée toute saison confondue. Les conditions peuvent changer très vite, même en été. Par exemple, j’ai effectué cette randonnée en été et pourtant, il s’est mis à neiger sur une partie du chemin. Donc rester vigilant et préparer vous un peu à l’avance pour cette randonnée afin d’avoir l’équipement adéquat pour toutes situations.

vue du wetland

Comment préparer votre randonnée du Pouakai Crossing ? Que faut-il apporter ?

Parlant de préparation, regardons ensemble comment préparer cette randonnée en amont afin que cette expérience soit un succès. À quoi s’attendre lors de la randonnée ? Quels équipements apporter pour la randonnée et comment s’y rendre?

Cet article est basé sur ma propre expérience et donc inclus équipement pour rester une nuit en refuge. 

À quoi s’attendre lors de la traversée du Pouakai?

La randonnée du Pouakai Crossing est de 19km (24km si vous effectuez le Pouakai Circuit) et son niveau de difficulté est modéré à élevé par certains endroits. Vous aurez donc besoin d’un bon niveau de forme physique pour effectuer cette randonnée en toute sécurité et avec plaisir. 

Certaines parties du chemin peuvent être humides et boueuses, surtout en hiver ou après un temps pluvieux. Et d’autres sont assez abruptes, avec des roches volcaniques. Il est donc très important d’être prudent et de toujours rester sur le chemin balisé. D’autant plus que vous n’aurez aucune couverture téléphonique dans certains endroits comme dans la zone du Ahukawakawa Wetland.

Que faut-il apporter?

Comme je le disais précédemment, les conditions météorologiques peuvent changer rapidement en montagne, alors il est important d’être équipé pour toutes situations. Le Pouakai crossing est considérée randonnée alpine. 

Quels équipements prévoir ?

  • Un sac à dos
  • De bonnes chaussures de randonnée imperméable
  • Une veste imperméable adaptée au climat alpin (Benoit et moi avions, respectivement, une veste Kathmandu et NorthFace – idéale pour ce type de randonnée été comme hiver). Un pantalon imperméable est aussi de mise en hiver.
  • Des sous-couches respirantes type merinos
  • Lunette de soleil, casquette/bonnet
  • Crème solaire
  • Téléphone portable
  • Petite trousse à pharmacie
  • Une house de protection pour votre sac à dos en cas de pluie (facultatif)
  • Bâtons de marche (facultatif) 
  • Carte, boussole ou GPS (facultatif)

Ce qu’il faut emporter comme encas/ et pour le refuge :

  • De l’eau potable en quantité suffisante. L’eau au refuge n’est pas filtrée, cependant étant de l’eau de pluie, nous l’avons bu sans problème.
  • De la nourriture en quantité suffisante. Pensez au poids de votre sac ! 
  • Petit réchaud, couverts, bouilloire pour le soir et petit déjeuner au refuge
  • Sac de couchage 0 dégrée
  • Vêtements de rechange pour le refuge ou pour la descente le lendemain (je suis sûre que vous apprécierez être au sec après avoir transpiré pendant les 6h de marche pour atteindre le refuge)
  • Brosse à dents, savon ou lingette nettoyante si vous souhaitez vous faire une petite toilette
  • Lampe frontale ou de poche si besoin
  • Jeu de cartes. Et oui, il faut bien s’occuper dans le refuge le soir

Pouakai Hut : n’oubliez pas de réserver votre place ($15 par nuit par personne) dans le refuge en avance sur le site du DOC. Cette randonnée devient de plus en plus connue et il n’y a que 16 lits disponibles. Ce refuge met à disposition les matelas. Des toilettes, et une cheminée pour vous réchauffer, y sont aussi disponibles. Dans la cuisine, il y a aussi des éviers, cependant noter qu’il n’y a pas d’équipements de cuisine donc n’oublier pas de prévoir réchaud, couverts etc si besoin.

Comment s’y rendre ?

La traversée du Pouakai est une randonnée à sens unique. Le départ est au “North Egmont Visitor centre” et l’arrivée à Mangorei road, vous devez donc organiser votre transport vers/depuis une extrémité du chemin.

Des services de navettes sont disponibles. J’ai réservé notre navette via ce site pour $35 par personne. Vous garez votre véhicule à l’arrivée, à Mangorei Road Car park et ils viennent vous chercher vers 7h30 pour vous amener au départ de la randonnée, au visitor centre.

En route pour la traversée du Pouakai Crossing et la découverte du Mont Taranaki

Voici l’itinéraire que nous avons suivi lors de notre randonnée fin décembre 2020 lors de notre road trip dans la région de Taranaki

North Egmont Visitor centre à Holly Hut (3-4 heures)

Après avoir garé notre van au parking de Mangorei Road, la navette que nous avions réservée la veille arrive à 7h30 pile. Nous rencontrons une dame d’une gentillesse exceptionnelle. Elle nous demande si nous avons déjà fait cette randonnée auparavant et nous donne la carte à suivre. Elle nous prévient aussi des récentes tombées de neiges et des températures plutôt glaciale au départ. Étant en plein été, nous n’avions pas pensé que la neige pourrait être de la partie et n’avions donc pas prévue assez de sous-couche pour se tenir chaud. Heureusement, arrivé au départ, nous nous arrêtons rapidement au centre d’information pour acheter une couche en plus. Et elle ne sera pas de trop 😉 

Le début de la randonnée monte à travers la forêt, appelée localement ‘la forêt des Gobelins’ car elle ressemble à une forêt enchantée, abritant ce qu’on appelle les arbres de Kamahi. Avant d’arriver dans le bush où l’on peut enfin apercevoir Mont Taranaki mais aussi avoir une superbe vue sur le parc national avec la mer Tasman en arrière-plan. La météo est capricieuse sur cette partie avec quelques averses, et même un peu de neige. Il y a quelques endroits abruptes et glissant à traverser avec prudence comme le ‘Boomerang Slip”. Vous pouvez apercevoir sur la photo de gauche le chemin que nous avons emprunté, longeant la montagne.

Une fois passé l’embranchement de “Kokowai Track”, le chemin descend progressivement offrant une vue sur Ahukawakawa Wetland. Nous prenons le chemin direction le premier refuge pour une petite pause a Holly Hut. 

Holly Hut à Pouakai Hut (2 heures)

Après notre petite pause à Holly Hut, nous revoilà en chemin afin d’arriver à notre refuge pour la nuit. Cette partie traverse le Ahukawakawa Wetland. Son microclimat unique abrite de nombreuses espèces végétales, certaines étant habituelles à cette altitude et d’autres ne se trouvant nulle part ailleurs dans le monde. Malgré le chemin en bois traversant cette zone, cet endroit est très humide et boueux. Faites attention ou vous mettez vous pieds pour ne pas vous retrouver avec les chaussettes trempées. Non, non je ne parle pas du tout par expérience 😉 

La randonnée devient raide avec de nombreux escaliers à travers la montagne pour atteindre la jonction du Pouakai Tarn. Ce qui veut dire que nous arrivons bientôt au refuge !!! Nous arrivons au refuge vers 3 pm et décidons de nous reposer un peu avant d’aller voir le fameux Pouakai Tarn, une des meilleures vues sur Taranaki. Cependant, la météo n’étant pas avec nous, nous n’avons pas pu voir le Taranaki ce soir la, caché derrière les nuages. Espérons que demain sera un meilleur jour. 

Pouakai Hut au Pouakai Tarn (20min)

Nous passons une agréable soirée au refuge du Pouakai, mais allons rapidement nous coucher. Fatigué mais aussi émerveillé par la journée que nous avons passée. Réveil matinal le lendemain et heureusement, il fait beau. Nous allons pouvoir aller découvrir la vue du Mont Taranaki au Pouakai Tarn. Petit lac reflétant le Mont Taranaki. 

Le petit détour pour accéder au Pouakai Tarn est seulement de 15-20 minutes. Une fois sur place, nous comprenons enfin pourquoi cet endroit est connu pour avoir la meilleure vue sur Mont Taranaki.

pouakaicrossing8

Pouakai Hut à Mangorei Road (1-2 heures) 

Après un bon petit déjeuner au refuge, nous commençons à nous diriger tranquillement vers Mangorei Road qui signera la fin de cette fantastique expédition. Le chemin est plutôt facile, car c’est une longue descente traversant la “foret des Gobelins”. 

Pour tout ceux souhaitant continuer et faire la boucle via le Pouakai Circuit, vous devez seulement rebrousser chemin jusqu’à la jonction ‘Pouakai Track’. Tourner à gauche pour traverser Maude Peak et Henry Peak avant de redescendre Kaiauai Track pour retourner au centre d’information de North Egmont. La distance entre Pouakai Hut et le centre d’information est de 13km (5-7 heures). 

Que faire d’autres dans le Taranaki ?

Cette randonnée restera le point fort de mon road trip au Taranaki et est certainement l’une des meilleures que j’ai pu faire dans l’île du nord de Nouvelle-Zélande. Les points de vue tout au long de la traversée sont superbes et la vue sur le Mont incroyable. Encore une fois, n’oubliez pas de consulter MetService pour connaître les prévisions et les avis météorologiques avant de vous y aventurer. Vous pouvez également parler avec quelqu’un au North Egmont Visitor Centre qui aura les informations les plus récentes. 

Si vous n’êtes pas trop randonnée, mais souhaitez quand même observer le Mont Taranaki, de nombreux points de vue sont facilement accessibles dans les alentours: Te Rewa Rewa Bridge, Lake Mangamahoe, … Vous pouvez les retrouver dans l’article spécialement dédié sur la région de Taranaki. D’ailleurs, il y a bien plus encore à découvrir dans la région.

Avez-vous déjà effectué cette randonnée ? Ou planifiez-vous d’y aller bientôt? Donnez-moi votre avis en commentaire !! 


Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

pouakaicrossing-meilleure-randonnee

Laisser un commentaire

Tu aimeras peut-être aussi