pvt nouvelle zelande queenstown
Accueil » Conseils & Astuces » Avant le départ » PVT Nouvelle-Zélande: Comment le préparer en 8 étapes

PVT Nouvelle-Zélande: Comment le préparer en 8 étapes

Par Justine - Creatrice Devasion

Tu planifies de partir en Nouvelle-Zélande. Mais tu ne sais pas par où commencer pour bien préparer ton PVT en Nouvelle-Zélande? Cet article est fait pour toi !

Partir 1 an à l’autre bout du monde est super excitant. Mais cela peut aussi être stressant à l’idée d’oublier quelque chose lors de la préparation. En effet, la Nouvelle-Zélande, ça n’est pas la porte à cote et un périple d’un an ne s’improvise pas. 

J’ai recensé, ci-dessous, les 8 étapes que je pense être indispensable pour la bonne préparation de ton futur PVT Nouvelle-Zélande.

Vérifier les conditions d’éligibilité pour le PVT Nouvelle-Zélande 

La première étape est de vérifier que tu sois éligible à ce type de visa. 

En effet, le PVT, que ce soit en Nouvelle Zélande ou ailleurs (Australie, Canada,etc.), n’est pas un visa ouvert à tous. Il est donc important de vérifier que tu puisses partir grâce à ce programme.

Qu’est-ce que le PVT? 

Le PVT, ou WHV en anglais, est un programme créé pour inciter les jeunes à voyager à l’étranger.  Il s’adresse à toute personne âgée de 18 à 30 ans (35 ans pour certains pays) souhaitant s’expatrier pour un an.

Ce visa est très prisé auprès des jeunes ; car il te permet de voyager dans le pays, MAIS AUSSI de travailler pour financer ton road trip. Et peut-être acquérir ta première expérience professionnelle à l’étranger.

Les conditions d’éligibilité du PVT Nouvelle-Zélande 

Les critères d’éligibilité sont définis par le gouvernement Néo-zélandais. Il est important d’aller vérifier ces conditions afin de bien préparer ton PVT pour la Nouvelle-Zélande. Tu peux retrouver le détail sur leur site officiel.

Les conditions sont relativement faciles à remplir : 

– avoir un passeport valide et valable après ton retour.

Cela parait peut-être évident, mais la petite subtilité est que ton passeport doit aussi être valide pour 6 mois après ta date retour. Oui, cela peut paraître étonnant, mais c’est en fait une loi utilisée pour beaucoup de pays. Et pour n’importe quel type de voyageurs (même touriste)

Fait bien attention de vérifier la date d’expiration de ton passeport. S’il te reste seulement quelques mois, il sera bon de le refaire. Et qui sait, tu resteras peut être plus qu’une année à l’étranger. 

La preuve ! Je suis partie en Australie en 2016, pensant y aller pour une année et me voilà presque 4 ans après, toujours de l’autre coté du monde, en Nouvelle-Zélande.

– la tranche d’âge 

Pour pouvoir prétendre au PVT Nouvelle-Zélande, tu dois être âgé entre 18 et 30 ans (français). 

Cela peut être jusqu’à 35 ans pour d’autres nationalités. 

– être en bonne santé et avoir une bonne assurance voyage 

Il est indispensable et obligatoire pour l’obtention du visa d’avoir une assurance voyage. J’en parlerais plus en détails un peu plus bas. 

Ils peuvent te demander une preuve de ton assurance voyage à l’arrivée.

– justifier d’avoir suffisamment de fonds pour vivre en Nouvelle-Zélande

Le gouvernement demande que tu es un minimum de NZ $4,200, soit approximativement 2400 euros pour vivre pendant ton voyage.

Ceci étant, cela ne veut pas dire que tu dois impérativement les avoir sur toi à l’arrivée en NZ. Tu dois seulement justifier pouvoir avoir accès à cette somme en cas de problème. 

À ton arrivée, ils peuvent te demander la justification. Alors n’oublie pas d’imprimer quelques jours avant ton départ un relevé de compte prouvant ce montant. 

Cependant, petit conseil, je te recommande vivement de partir avec un minimum de côté. On ne sait jamais ! Si tu ne trouves pas un travail tout de suite ou si tu souhaites partir en road trip directement, c’est toujours bien de prévoir. 

– ne pas avoir d’enfant à charge 

Effectivement, ce visa est individuel et tu ne peux donc pas faire venir ta famille sur ce même visa. Si tu souhaites venir ici avec ton/ta partenaire, il/elle devra alors faire sa propre demande individuelle.

– être impérativement en dehors du territoire néo-zélandais pour effectuer la demande de visa.

Tu ne peux pas effectuer une demande de PVT sur le sol néo-zélandais. C’est-à-dire si tu es actuellement en Nouvelle-Zélande avec un visa touriste, tu dois quitter le territoire (petite voyage dans les îles ou Australie) afin de pouvoir faire ta demande de PVT. Puis, revenir seulement quand celle-ci sera acceptée et granted.

Faire sa demande de visa

Tu viens de vérifier que tu étais éligible au PVT Nouvelle-Zélande, tout est ok. Maintenant, tu dois faire ta demande de visa. 

Rien de plus simple ! La seule et unique manière de faire la demande est sur le site officiel de l’immigration NZ.

Rendez-vous vous sur le site immigration.govt.nz dans la section ‘Working Holiday Visa’

Screenshot du site officiel de l’immigration NZ

Tu devras choisir ta nationalité et d’où tu fais ta demande. Ensuite, la liste des conditions te sera rappelé, vérifie bien que tu es éligible. Puis tu pourras procéder au paiement. 

Le PVT Nouvelle-Zélande coûte $280, soit 160 euros. Le délai de traitement de ta demande peut aller jusqu’à 4 mois. 

Assez souvent la demande est accepter sous quelques jours si tu corresponds à tous les critères.

Updated Alert Covid: Depuis le 10 août 2020, le gouvernement a suspendu temporairement les demandes de visas vacances-travail provenant de l’extérieur de la Nouvelle-Zélande. Reste informé de la situation via le site officiel de l’immigration NZ pour tout changements ou réouverture des applications.

Souscrire une assurance voyage spécialisée PVT/WHV Nouvelle-Zélande

Comme expliquer lors des conditions d’éligibilité du PVT, être en bonne santé et avoir une assurance voyage adaptée est OBLIGATOIRE.

Tu ne souhaiterais pas partir de l’autre coté de la planète sans avoir fait un check médical avant le départ. Au moins juste pour vérifier que tout aille bien et que tu partes l’esprit serein. D’autant plus quand tu te rendras compte du coût des soins de santé ici. Donc, je te recommande vivement de prendre rendez vous avec ton GP avant ton départ.

Ceci dit, vérifier que tu te portes bien n’est pas suffisant. On ne sait jamais ce qui peut arriver en voyage donc il vaut mieux être couvert. Choisir une bonne assurance voyage, qui correspondra à ton voyage (le PVT dans ce cas) et à tes besoins, est extrêmement important. Il y a de nombreuses assurances voyage proposant des assurances spéciale PVT/WHV. Ce qui serait parfait pour ton projet. 

J’ai écrit un article complet sur les bons réflexes santé avant le départ et surtout comment choisir son assurance voyage. 

chapka assurance pvt

Je te donne mon retour d’expérience avec Chapka assurance et leur assurance Cap Working Holiday, que j’ai souscrit pour mon PVT Australie et mon PVT Nouvelle-Zélande. 

Choisir sa ville d’arrivée

Avant de pouvoir réserver ton billet d’avion, il est important de choisir dans quelle ville tu souhaites arriver. Et aussi de penser à ta ville de départ ! Paris est la solution la moins cher en France pour voyager en Nouvelle-Zélande. Cependant, tu peux aussi trouver des offres au départ d’autre villes européennes, qui peuvent valoir le coup. 

La Nouvelle-Zélande possède 5 aéroports internationales. Deux sur l’île du nord : Auckland et Wellington. Et trois sur l’île du sud : Christchurch, Queenstown et Dunedin 

De cet manière, tu peut choisir sur quelle île tu souhaite arriver. Si tu t’envole de France, il y a de grande chance que tu arrive à Auckland, Wellington ou Christchurch. 

Cependant, en fonction de la ville que tu choisiras, le prix de ton billet d’avion peut plus ou moins changer. En effet, Auckland étant l’aéroport international le plus grand et le mieux desservi, les vols seront généralement moins chers. 

Afin de choisir ta ville d’arrivée en Nouvelle-Zélande, il est important que tu définisses ce que tu as prévu de faire après ton arrivée. Souhaites-tu visiter et voyager directement ? Prévois-tu de travailler quelques mois avant ? Ou bien prendre des cours d’anglais pour t’améliorer avant de partir à l’aventure ? Toutes ces questions t’aiderons à faire ton choix. 

Il serait aussi judicieux de vérifier la saison à laquelle tu arriveras.

L’hiver à Auckland n’est pas le même qu’à Christchurch. Les températures peuvent être très différentes d’une île à l’autre.

Auckland CBD

Quand j’ai préparé mon PVT Nouvelle-Zélande, j’ai choisi d’arriver à Auckland. Ayant voyagé deux mois à Bali après notre PVT en Australie, il nous fallait trouver un travail rapidement. Rien de mieux que la capitale économique, et la plus grande ville du pays, pour se faire. Tout autant que notre projet pour ce PVT était de principalement travailler (et donc rester sédentaire dans une ville) dans l’objectif de décrocher un visa travail long terme. Que nous avons décrocher en même pas 6 mois après notre arrivée ;D

J’ai prévu d’écrire un article spécial sur les différents visas et modalités pour rester sur du plus long terme en Nouvelle-Zélande. Si ça t’intéresse, laisse-le moi savoir en commentaire.

Nous souhaitions aussi acheter un van pour pouvoir continuer à voyager le week-end; et rien de mieux qu’une grande ville pour avoir un plus grand choix. Si tu souhaites acheter un véhicule dès ton arrivée, je te recommande Auckland au nord ou Christchurch dans le sud. Wellington n’étant que très peu choisi comme ville d’arrivée, il y a moins d’offres de véhicules. En effet, cette ville est au milieu des deux île. Ca n’est donc pas vraiment l’idéal si tu souhaites démarrer un road trip sur les 2 îles.

Réserver son billet d’avion 

Tu y es presque. Le grand départ approche et l’excitation se fait ressentir ! 

LA grande étape à franchir pour préparer ton PVT en Nouvelle-Zélande : la réservation de tes billets d’avion. 

Ton projet devient de plus en plus concret : tu as ton visa en poche, tu as choisi ta ville d’arrivée, il ne reste plus qu’à choisir comment tu vas te rendre à l’autre bout du monde. Bon, le choix du moyen de transport se porte plutôt rapidement sur l’avion, n’est-ce-pas ?

Avec un vol qui durera minimum 23 heures, il est important de bien choisir la compagnie aérienne avec laquelle tu voyageras, afin de passer le plus agréable trajet possible. 

Réserver un vol via les comparateurs de vol en ligne ou via compagnies aérienne directement? 

Comme tu dois déjà le savoir, pour trouver les vols les moins chers, rien de mieux que les comparateurs de vol en ligne. Skyscanner étant une des plateformes la plus fiable. Sur celle-ci, tu peux faire une recherche par mois afin de voir quels jours sont les plus avantageux (super pratique si tu es flexible avec ta date de départ).

Cependant, est-ce judicieux de réserver ton vol sur les comparateurs de vol ?

En temps normal, et si tu n’apportes que peu/pas d’importance à la qualité et aux longues heures de transit, cela peut être rentable. Tu peut y trouver des prix cassés, défiant toute concurrences. Mais fait attention aux conditions. Généralement, celles-ci ne sont pas accessible avant l’achat ou alors que très peu détaillées. Ce type de billets low-cost sont presque à coût sûr non annulables/non modifiables. Donc, avant de réserver un billet sur les comparateurs, tu dois être sûr que tu n’auras en aucun cas besoin de changer ton billet à l’avenir.

Si c’est ton premier voyage/premier vol long courrier, et au vu de la situation actuelle (bonjour bonjour Covid19), il serait préférable de jouer la sécurité en réservant directement sur le site de la compagnie aérienne ou via une agence de voyage réputée.

En passant par une compagnie aérienne, tu auras accès aux conditions générales de ton billet (frais supplémentaires en cas de modification/annulation, etc.) avant l’achat. Ce qui te permettra de vérifier que ces conditions te conviennent avant de réserver. 

Les meilleures compagnies aériennes desservant Nouvelle-Zélande
  • Emirates (ma préférée. Tu voleras en A380, l’escale est plutôt courte et le service est juste exceptionnelle) 
  • Qatar 
  • Etihad
  • Singapore Airlines ou Cathay Pacific (Ces 2 compagnies asiatiques sont très bien notées en terme de confort. Une partie du vol est aussi en A380. Cela peut être une bonne option si tu souhaites faire un transit long ou stopover en Asie).

Pour finir sur la réservation de billets d’avion, sois flexible sur ta date de départ ! Décaler ta date de quelques jours peut parfois te faire économiser une somme non-négligeable. 

Et enfin, je te conseillerais, en premier lieu, de comparer les offres sur un comparateur de vol pour trouver les meilleures dates. Puis de finaliser ta réservation directement sur le site de la compagnie aérienne que tu auras choisi. 

Aller simple ou aller retour? 

Le choix d’un aller simple ou aller-retour peut être difficile à prendre. Celui-ci est propre à chacun. Et dépendra aussi de tes futurs projets. J’aurais tendance à recommander d’opter pour un aller simple ; afin de ne pas te limiter dans le temps.

Tu souhaites pour le moment partir seulement pour 1 an, mais en seras t’il de même une fois 2-3 mois passées sur place ? 

Lors de mon premier PVT en Australie, j’avais pris un billet Aller-retour étant persuadée d’y rester qu’une année. Moins de 2 mois sur le sol australien m‘ont suffit pour me faire changer d’avis 😉

Documents à prévoir ou résilier avant le départ 

– Faire ta demande de permis international 

Si tu as le permis en France, et que tu pars en Nouvelle-Zélande dans le but de faire un road trip (pourquoi pas en van ? Moyen très commun pour voyager a travers la NZ), je te conseille vivement de faire une demande de permis internationale. 

Tu ne pourras pas conduire, ni d’ailleurs acheter un véhicule, en Nouvelle-Zélande sans celui-ci. C’est donc un indispensable à avoir avec toi. Le permis français seul ne sera pas valable. 

Pour faire la demande, tu dois tout d’abord faire une pré-demande via un télé-service sur le site de l’ANTS.

Une fois cette pré-demande effectuée, tu devras envoyer les documents nécessaires (attestation de demande en ligne, photo d’identité de moins de 6 mois et enveloppe pré-affranchie) à l’adresse indiquée à la fin de la procédure en ligne. Toutes les infos ici si besoin.

Garde en tête que cette demande peux prendre du temps alors essaie de la faire dès que possible. 

Une fois délivré, le permis international est valide 3 ans, renouvelable.

Sauvegarder les documents important sur Email/Cloud

Tu vas avoir un petit paquet de documents officiels (passeport, visa, certificat d’assurance) à devoir garder sous la main pour l’arrivée en Nouvelle-Zélande, et même après en cas de besoin. Je te conseille grandement de les scanner pour les avoir en format digital (les conserver par mail ou sur le cloud). 

L’idée étant qu’en cas de perte ou d’urgence, tu es toujours une copie sur toi (dans ton téléphone) et cela sera plus simple si tu dois les faire refaire.

Prévenir les organismes officiels de ton départ 

Si tu reçois des aides de certains organismes (Pôle Emploi, CAF, RSA, etc.), tu te dois de les prévenir de ta nouvelle situation, afin qu’ils stoppent ou gèlent tes droits, lorsque tu prépares ton PVT en Nouvelle-Zélande.

En effet, pour pôle emploi, par exemple, si tu n’as pas utilisé la totalité de tes droits au chômage avant de partir, ceux-ci seront ‘gelés’ pour une durée de 3 ans à laquelle s’ajoute la durée de ton indemnisation. Ce qui signifie que tu as entre 3 et 5 ans (selon ta durée d’indemnisation) pour réactiver tes droits à ton retour. 

Pour se faire, tu as juste besoin d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à ton agence Pôle Emploi, leur expliquant ton départ à l’étranger et ton souhait de geler tes droits.

Contacter ta banque

Il peut être bon de contacter ta banque afin de les prévenir de ton départ. Ça serait embêtant de te retrouver avec ta carte bloquée pour utilisation frauduleuse lors de ton premier jour sur le sol néo-zélandais, car tu as oublié de leur dire que tu partais.

Aussi, ça permettra de te renseigner sur les frais de carte à l’étranger et voir si tu as besoin de la modifier ou de modifier ton plafond. 

Tu peux aussi décider de faire une demande de procuration si tu souhaites qu’une personne de ton choix gère ton compte pour toi si nécessaire.

Résilier ton forfait téléphonique, logement, etc.

N’oublie pas de résilier ton forfait téléphonique, internet et n’importe quelles autres souscriptions que tu pourrais avoir (salle de sport, etc.). 

Et si tu es locataire, de donner ton préavis pour quitter ton logement à temps pour la grande aventure !

Sac à dos ou valise pour un PVT en Nouvelle Zélande 

Une autre grande question qui nous trotte dans la tête quand on décide de partir pour 1 an (ou plus) en PVT : sac à dos ou valise ? 

J’ai personnellement opté pour un sac à dos pour mon PVT Nouvelle-Zélande; surtout, car je l’avais déjà depuis mon PVT en Australie. Et que je le trouve très pratique quand tu prévois de bouger beaucoup aux alentours.

Si ton souhait est de t’installer dans un seul et même endroit, une valise peut tout à fait faire l’affaire.

Comme expliqué ci-dessus, j’ai opté pour un sac à dos. Le fameux Forclaz de chez Decathlon. J’ai un 60 L et Benoit a pris un 70 L. Quatre ans après – et le tour de l’Australie et de Bali faits, ils sont toujours intacts. Ces modèles sont super résistants. Je ne peux que recommander si vous optez aussi pour le sac à dos. 

Nous avons aussi un petit sac à dos chacun; que l’on peut prendre en cabine avec les essentielles (passeport, visa, permis international, ordinateurs, matériels photos, etc.)

L’important en voyage étant de voyager léger, on peut vite tomber dans le piège du TROP lors de la préparation du sac/valise. Prends seulement le nécessaire dont tu as besoin pour le type de voyage que tu planifies (road trip, vivre en ville,etc). 

Et puis n’oublie pas que la Nouvelle-Zélande est un pays développé. Tu pourras trouver sur place tout ce dont tu as besoin. 

Démarches à l’arrivée

Tous les préparatifs d’avant départ sont terminés et c’est une bonne chose de faite. Mais il peut être bon de s’informer sur les quelques démarches indispensables par lesquelles tu devras passer, une fois arrivée sur le sol néo-zélandais. 

Si tu pars en Nouvelle-Zélande grâce à un PVT, c’est que tu comptes aussi travailler. Cependant, tu auras, au minimum, besoin de suivre ces 3 petites étapes: 

  • Ouvrir un compte en banque 
  • Demander ton numero IRD (obligatoire pour travailler) 
  • Avoir un numéro néo-zélandais

Ces 3 démarches seront les premières que tu devras compléter si tu souhaites trouver un travail. Cela devrait se faire en seulement quelques jours (l’administration NZ est plutôt efficace, il faut le souligner 😉 ) 

Je détaille TOUTES les démarches à l’arrivée dans l’article S’installer en Nouvelle Zélande: les démarches à l’arrivée (bientot disponible)

Fin prêt pour ton PVT Nouvelle Zélande

Et voilà ! Si tu as bien suivi cet article, tu dois être fin prêt/prête pour la grande aventure aux pays des kiwis 😉 

Partir en PVT est une opportunité incroyable pour vivre ta première expérience long terme a l’étranger. Et la Nouvelle-Zélande a tout pour que ton séjour soit une réussite. 

J’espère que ce guide en 8 étapes pour bien préparer ton PVT en Nouvelle-Zélande t’as aidé dans tes préparatifs. Et t’aura donné l’envi de partir créer ta propre évasion à l’autre bout du monde.

Si cet article t’a été utile, n’hésite pas à le partager avec un ami qui en aurait aussi besoin. Et de laisser un petit commentaire, si tu as des questions ou si tu as simplement envie de laisser un petit mot sympa !

Merci de m’avoir lu.  

Justine

Note : 1 sur 5.

Laisser un commentaire

2 commentaires

Jehanno aline 15 décembre 2020 - 11:57

Blog très bien construit. Articles très intéressants. 👍

repondre
Jehanno 15 décembre 2020 - 11:48

Blog très bien construit. Articles très intéressants.

repondre

Tu aimeras peut-être aussi