mataibai
Accueil » Destinations » Nouvelle Zélande » Que faire dans le Northland, Nouvelle-Zélande? Visiter les incontournables!

Que faire dans le Northland, Nouvelle-Zélande? Visiter les incontournables!

Par Justine - Creatrice Devasion

Le northland, parfois oublié dans les itinéraires de voyage, vaut vraiment le détour. Entre la côte ouest, et sa forêt millénaire, et la côte est aux plages paradisiaques, cette région regorge de paysages à couper le souffle. Mais le northland, c’est aussi une terre pleine d’histoire. En effet, bons nombres d’événements importants à l’histoire de la nouvelle Zélande se sont déroulés ici.

J’ai récemment fait un road trip dans cette superbe partie du pays, située au nord d’Auckland, et je vais donc vous partager dans cet article mes petites trouvailles et immanquables du northland. Démarrant d’Auckland par la côte sauvage de l’ouest pour atteindre Cape Reinga (le point le plus au nord de la Nouvelle-Zélande) et redescendant par l’Est. 

Les incontournables du Northland

Kai iwi lakes

Les lacs Kai Iwi sont situés à environ 3 heures (210 km) d’Auckland sur la côte ouest. Ce spot est adoré des familles vivant à Auckland pour passer les vacances en été. En effet, ces lacs, nichés dans une réserve de plus de 538 hectares, sont l’endroit parfait pour se relaxer, se baigner dans une eau cristalline ou encore s’adonner à des activités nautiques. Kayak, paddles, jet ski ou encore bateaux se rencontrent dans ce lac. 

Deux campings sont disponibles au bord des rives pour une vue incroyable au réveil. 

Waipoua forest

À moins d’une heure des lacs de Kai Iwi, en continuant vers le nord, vous entrez dans la Waipoua forest, la forêt de Kauri la plus ancienne de Nouvelle-Zélande. Ici, vous pouvez découvrir des Kauri géants, les plus grands et les plus anciens kauris du monde. Ainsi que Tāne Mahuta, dieu de la forêt, haut de 51.2 m et large de 14 m, connu pour être le plus grand Kauri vivant, vieux de 2000 ans.

Vous ne pouvez pas louper cette luxuriante et impressionnante forêt, car la route principale SH12 l’a traverse.

waipouaforest

Hokianga harbour 

Hokianga harbour, Te Hokianga – Nui-a-Kupe, est un long estuaire s’étendant sur plus de 30 km. Mais c’est surtout un endroit spécial pour les Maoris. En effet, l’histoire raconte que c’est ici que Kupe, ancêtre des Maoris, a découvert la Nouvelle-Zélande pour la première fois.

L’estuaire commence à la réserve d’Arai Te Uru. Arrêtez-vous pour y découvrir le superbe point de vue sur les dunes de sable qui recouvre la pointe de la péninsule sur la rive opposée. En reprenant la route, vous traverserez de nombreux petits villages, vous pouvez continuer la SH12 pour récupérer la route principale SH1. Cependant, je vous recommande plutôt de prendre le ferry avec votre voiture à Rawene qui traversera Hokianga Harbour jusqu’au petit village de Kohukohu. De là, vous pouvez ensuite récupérer la SH1. 

La traversée est de 15 minutes et coûte $20 par véhicule et $2 par passager. Je vous conseille largement de prendre le ferry qui vous évitera de contourner l’estuaire. Sachant qu’il n’y a aucun point d’intérêt sur cette partie de la route. 

Ahipara et la plage de 90 Mile Beach 

Ahipara est située à l’extrémité sud de la fameuse plage 90 mile beach. Surfeur ou amateur de coucher de soleil seront aux anges dans cette petite ville. En effet, shipwreck bay est un des meilleurs spot de surf (left break) de la Nouvelle Zélande et les couchers de soleils sont toujours à couper le souffle. Pas étonnant qu’Ahipara veux dire ‘feu sacré’ ! 

Au départ d’Ahipara , en remontant vers le top nord Cape Reinga jusqu’à Te Paki Dunes, vous découvrez 90 mile beach. Une plage de 88 km de long qui aussi officiellement une autoroute quand la route principale est fermée. Oui, vous avez bien entendu, une autoroute. Évidemment, il est préférable de s’y aventurer avec un 4×4 et à marrée basse. 

Cependant, si vous êtes confiant avec la conduite sur sable, il est possible d’en faire une partie avec un van. Nous l’avons fait avec notre Toyota Hiace sans problème. Plusieurs sorties pour récupérer la route principale sont disponible le long des 88 km. Mais attention, la plupart des assurance voiture (ainsi que les compagnies de locations) ne couvrent pas pour la conduite sur sable donc réfléchissez bien avant d’y aller. 

Conseil : pensez à faire le plein d’essence ainsi que quelques courses à Kaitaia, la dernière grosse ville avant de partir à l’aventure dans une des régions les plus rurales de Nouvelle-Zélande. 

90milebeach

Cape reinga 

À 230 km d’Auckland (4 hrs), Cape Reinga est le point le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande. La route peut paraître interminable pour y arriver, mais ça vaut vraiment le coup ! Les paysages sont juste WOW ! De nombreuses plages isolés, la fameuse Ninety Mile Beach (dont je vous ai parlé précédemment), et la beauté d’observer les deux océans se croiser au phare de Cape Reinga.

Lorsque vous visiter Cape Reinga, vous apprenez que cet endroit est un site sacré et spirituel pour les Māori. En effet, d’après la légende, c’est ici que les esprits des morts sautent dans l’océan pour retourner sur leur terre ancestrale de Hawaiki. Prévoyez d’y rester quelques jours si vous souhaitez aussi faire quelques randonnées et profiter de cette magnifique région.

Karikari Peninsula 

En redescendant vers le sud-est de Cape Reinga, faites une halte à la péninsule de Karikari. Renommée pour ses incroyables plages de sable blanc et baies comme Maitai Bay. Cette baie, localisée au bout de la péninsule, est très prisée des familles néo-zélandaise pour les vacances. Au programme : eau bleu turquoise, sable blanc pour la baignade et le snorkelling. D’autant plus qu’un camping du DOC y est disponible (ce campground fonctionne en premier arrivée, premier servi donc faites attention en période estivale d’y arriver assez tôt). 

N’oubliez pas de visiter aussi les autres plages sauvages des environs comme la plage de Karikari ou encore celle de Tokerau. Cette dernière, située à Doubtless Bay au sud de la péninsule, est parfaite si vous souhaitez dormir gratuitement. En effet, un grand free camp est située juste sur la plage. Vue imprenable sur la baie garantie ! 

Et non loin de Tokerau Beach, le lac Rotopokaka, aussi appelé Coca-Cola lake (du fait de sa couleur marron ressemblant étrangement à celle du coca-cola), est un spot idéal pour la baignade. Apparement, l’eau de ce lac aurait des vertus curatives.

mataibai

Whangaroa – St. Paul’s rock  

Nous continuons vers le sud, direction Bay of Islands ! Sur le chemin, la charmante petite ville de Whangaroa offre un point de vue imprenable sur les environs. La petite route longeant la mer nous donne déjà un avant goût de ce qui nous attend en haut du St Paul’s Rock Lookout. 

Compter 15 à 20 minutes pour grimper au haut de ce rocher. Et une fois en haut, profiter de l’immensité de ce paysage. Encore une fois, la région du Northland nous laisse bouche bée. 

  • stpaulrock3
  • stpaulrock2
  • stpaulrock

Bay of Island

De Whangaroa, seulement une petite demi-heure de route permet de rejoindre la fameuse ‘Baie des îles’. Bay of Islands, une des région les plus touristiques du Northland, offre un décor de rêves. Avec son climat sub-tropical et ses 144 îles, toutes plus paradisiaques les unes que les autres, mais aussi de villes remplies d’histoire, cette région vaut la peine d’y passer quelques jours.

Kerikeri 

Si vous arrivez du nord, la ville de Kerikeri est le premier stop à ne pas louper. Vous pouvez y découvrir la bâtisse la plus vieille de Nouvelle-Zélande, l’ancien magasin de pierre (old stone store) construit en 1836. 

Pour les amoureux de la nature, la cascade nommée ‘Rainbow Falls’ (les chutes arc-en-ciel) est splendide et facile d’accès. Parfaite pour une baignade en été. Et le petit plus, vous pouvez vous réfugiez dans la cave à l’arrière de la chute d’eau. À ne pas manquer lors d’un road trip dans le Northland!

Waitangi Treaty Grounds 

Vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de la Nouvelle-Zélande ? Visiter le site historique de traité de Waitangi est un must lors d’un voyage dans le Northland. C’est à Waitangi, le 6 février 1840, que l’accord conclut entre les chefs Māori et la Couronne britannique a été signé. Le traité de Waitangi est donc le document fondateur de la Nouvelle-Zélande.

Lors de votre visite, un tour guidé du site, d’environ 1 heure, vous en apprendra plus sur l’histoire du traité ainsi que beaucoup d’anecdotes sur comment les choses se sont réellement passés. Vous y découvrirez le fameux flagstaff représentant l’endroit exact de la signature du traité, la maison du traité ainsi que des canoës de guerre (haka) impressionnants. Après ce tour, vous pouvez vous balader librement sur le site et visiter les 2 musées : Te Kōngahu Museum of Waitangi and Te Rau Aroha (récemment ouvert en 2020)  

Si vous le souhaitez, et je le recommande vivement, vous pouvez aussi participer à une performance culturelle. Celle-ci vous fera revenir dans le temps grâce aux chansons et danses Māori traditionnelles. J’ai eu l’occasion de regarder plusieurs performances culturelles dans différentes villes de Nouvelle-Zélande et celle-ci est sans aucun doute une des meilleures que j’ai pu voir. 

Ici le lien officiel de Waitangi Treaty Grounds: https://www.waitangi.org.nz/book-now/

J’ai été accueilli par Waitangi Treaty Grounds dans le cadre d’une collaboration, mais les ayant moi-même contactée au vu de cette collaboration et étant libre sur la création du contenu, mon expérience et mon avis qui en découlent sont personnels et sincère.

Paihia: explore Bay of Island by boat  

Paihia est la ville principale de Bay of Island et le point de départ pour les croisières en bateau dans la baie. Bay of Islands étant composée de 144 îles, faire un tour en bateau pour découvrir ces îles paradisiaques est un must et le meilleur moyen d’apprécier cette région dans toute sa splendeur. D’autant plus que vous pourrez y observer bon nombre d’animaux comme des dauphins, phoques, gannet,…

Lors de notre road trip dans le Northland, nous avons eu l’opportunité de pouvoir visiter la baie en bateau grâce à Explore et leur croisière “Discover the bay”. Une expédition de 5 heures sur les eaux bleues turquoise de la baie avec un arrêt d’environ 1 h 30 sur l’île d’Urupukapuka. Cette île est un vrai petit paradis sur terre où vous pouvez vous prélasser sur Otehei Bay ou partir à sa découverte grâce aux nombreuses randonnées et points de vue.

Tout au long de la journée, le capitaine et le crew de bord (Merci à Andy, Marty et Blair pour cette fabuleuse journée) nous ont donné énormément d’informations et d’anecdotes sur Bay of Islands avec quelques arrêts dans les points principaux à découvrir :

  • Nous avons pu découvrir tout d’abord les très spéciaux “black rocks”, formé par des éruptions volcaniques il y a environ un million d’années. 
  • Mais aussi apercevoir des gannets et phoques sur Mahenotapuku (Bird Rock). Malheureusement, nous n’avons pas vu de dauphins ce jour-là. Cependant, il est très fréquent d’en voir dans la baie alors ouvrez l’oeil. 
Hole in the Rock
  • Et surtout, le point fort de cette journée pour ma part était d’observer le fameux “Hole in the rock” (littéralement traduit par : trou dans la roche) située à l’extrémité nord de Cap Brett. Cet imposant rocher, avec ses falaises abruptes qui s’élèvent de 150 mètres au-dessus de la mer, a été creusé par l’océan et forme un trou de 16 mètres. Comme les conditions s’y prêtait, nous avons aussi pu passer à travers ce trou avec le bateau. C’était vraiment impressionnant ! 

Je ne peux que recommander cette croisière tant elle offre un bel aperçu de Bay of Islands. Et si vous n’avez pas une demi-journée devant vous pour découvrir la baie, Explore propose aussi une croisière ‘ocean aventure’ d’1 h 30. Sensation forte garantie ! Aller visiter leur site officiel pour en savoir plus.

Voici le lien officiel pour la croisière ‘Discover the Bay’ avec Explore: https://www.exploregroup.co.nz/bay-of-islands/discover-the-bay/

J’ai été accueilli par Explore Group dans le cadre d’une collaboration. Les ayant moi-même contactée au vu de cette collaboration et étant libre sur la création du contenu, mon expérience et mon avis qui en découlent sont personnels et sincère.

Russel 

Le petit village de Russel a aussi une place importante dans l’histoire de la Nouvelle-Zélande. En effet, cette ville fut la première colonie européenne et donc le premier port maritime ainsi que la première capitale de Nouvelle-Zélande. 

Charmante petite ville où il est agréable de s’y balader afin d’observer les bâtiments historiques ou boire un verre en terrasse dans le tout premier licensed hôtel-bar-restaurant, le “Duke of Malborough”. Beaucoup disent que visiter Russel est comme remonter dans le temps. 

Matapouri et la Tutukaka Coast

De Russel en descendant vers le sud, je vous recommande vivement de prendre la Russel Road puis la Twin Coast Discovery Highway plutôt que de suivre la route principale SH1. Ce trajet sera sûrement plus long, mais vous fera découvrir de fantastiques points de vue et plages de rêves. 

Arrêtez-vous vers Matapouri pour vous relaxer à la jolie Sandy Bay ou la sublime Whale Bay. Une petite marche de 10 minutes vous permettra de rejoindre cette dernière. De nombreuses piscines naturelles vous inviteront à y faire un plongeon. Explorez pour vous-même les environs et partez à la recherche de votre piscine naturelle privée, il y en a énormément le long de la côte.

Pour info : la très (trop) connue ’Matapouri Mermaid Pool’ est désormais fermée due aux dommages causés à son écosystème par les visiteurs. De nombreux déchets, serviettes, crèmes solaires étant laissés l’abandon après le passage des visiteurs, ce lieu sacré pour les Māori est donc fermé pour une durée indéfinie afin que son écosystème se reconstruise. Si vous passez dans les alentours, respectez cette décision et n’y allez pas.

N’oubliez pas de respecter les endroits où vous voyagez. Ce type d’environnement naturel est très fragile et il est décevant de voir ce genre de comportement encore aujourd’hui. Des gestes simple du quotidien comme réduire sa consommation de plastique (les bouteilles réutilisables, c’est quand même vachement plus cool pour aller à la plage, non?), utiliser une crème solaire ‘ocean friendly’ sont un bon début.

mermaidpool

Whangarei, capital du Northland

En longeant la Tutukaka Coast, vous arriverez à Whangarei (se prononçant Fangarei – Wh se prononce F en language māori), la capitale du Northland. Vous trouverez de superbes points de vue aux Mt Parihaka ou au mont Mahia situé sur Whangarei Heads. 

Une cascade est aussi accessible facilement par la route SH1 à environ 30 minutes au nord de la ville: Whangarei Falls

Puis à la sortie de Whangarei, arrêtez-vous aux Waipu Caves pour observer les vers luisants (glowworms). Ce spot est parfait pour les observer si vous n’en avez jamais vu et en plus, c’est gratuit. N’oubliez pas votre lampe torche (une lampe frontale serait même lus pratique) et vagabondez à travers les caves pour trouver ces fameux vers luisants. 

whangareifalls

Et voilà, vous connaissez désormais les immanquables de la région du Northland. Cette région a énormément à offrir, tant pour les amoureux de la mer que de la nature. À ne pas louper lors d’un voyage dans l’île du nord de Nouvelle-Zélande. D’ailleurs pour les passionnés de plongée sous-marine comme moi, c’est dans le northland que se trouvent les meilleurs spots de plongée de Nouvelle-Zélande : Poor Knights Islands et Rainbow Warrior.

Dernière recommandation pour la route : ayant fait ce road trip à bord de mon van, je vous recommande de visiter cette région de cette marnière. Vous pourrez vous arrêtez où bon vous semble et le northland propose de nombreux camping gratuits ou payants pour la nuit. Retrouver toutes les informations pour acheter un véhicule en Nouvelle-Zélande dans cet article.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez davantage de questions concernant le northland. Vous pouvez me contacter directement via Instagram ou Facebook.


Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Que-faire-dans-le-Northland---Visiter-les-incontournables!

Laisser un commentaire

Tu aimeras peut-être aussi